La problématique des déchets dans les Pays en développement

La gestion des ordures ménagères est un immense défi. Les municipalités doivent faire face à des quantités croissantes de déchets avec des moyens financiers limités. Lorsqu’ils sont collectés, ils sont en général enfouis sans précaution à la périphérie. Outre le coût de leur transport, ce stockage crée de fortes nuisances sanitaires et environnementales: insalubrité pour les populations, pollution des nappes phréatiques et émissions de très grandes quantité de méthane qui participe au réchauffement climatique.

Previous Image
Next Image

info heading

info content

L'enjeu économique des déchets
Pré-collecte et dépôt de déchets (Parakou,-Bénin)

Pré-collecte et dépôt de déchets (Parakou,-Bénin)

Collecte et transport des déchets (Mahajanga,-Madagascar)

Collecte et transport des déchets (Mahajanga,Madagascar)

Mise en décharge (Antananarivo, Madagascar)

Mise en décharge (Antananarivo, Madagascar)

Collecte, stockage, enfouissement des déchets pèsent sur le budget des villes. C’est pour elles une dépense à fond perdu dont elles n’espèrent tirer aucun bénéfice. Pouvoir assurer une gestion raisonnée de leurs déchets en limitant les coûts est un enjeu d’importance pour les collectivités. Africompost leur apporte des solutions originales et adaptées à leur spécificité.

Déchets et réchauffement climatique

Le stockage des déchets dans des décharges favorise la décomposition anaérobie (c’est-à-dire sans oxygène) des matières organiques. Cela contribue fortement au réchauffement climatique, puisque ce mode de décomposition émet de grandes quantités de méthane, un puissant gaz à effet de serre (GES). En outre, le transport des déchets est également responsable d’une grande part des émissions de GES des villes. Le secteur des déchets ménagers et du traitement des eaux est le troisième secteur émetteur de méthane avec 23% des émissions de ce gaz dans le monde (source IPCC Working Group 3 Summary for Policy Makers).

Le tri-compostage proposé par Africompost permet d’améliorer la gestion locale des déchets ménagers et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.