Le compostage


Les 3 unités d’Africompost à Lomé (Togo), Dschang (Cameroun) et Mahajanga (Madagascar) traitent plus de 80% des ordures ménagères qui leur sont confiées. Une fois triées, elles sont mises en tas, régulièrement retournées et aérées pour se transformer naturellement en compost.

Le compost produit a un taux optimal en matière organique ce qui en fait un apport fertilisant pour le sol de grande qualité, répondant aux normes internationales.

Chaque unité de compostage peut traiter environ 8 à 10.000 t de déchets par an ce qui contribue à l’assainissement de la ville et évitera l’émission d’environ 30 000 tonnes équivalent CO2 en dix ans.