Les autres filières de valorisation

La valorisation de la plus grande partie des déchets ménagers est un objectif fort du projet Africompost. Selon les villes où elles sont implantées, les unités de traitement développent des procédés de recyclage des déchets d’agro-industries, du verre, du plastique, ou encore certains déchets environnementaux. Les unités produisent ainsi des combustibles, des enduits muraux, des briques ou des pavés, des engrais et répondent ainsi à la demande locale des consommateurs.

 

Un exemple de valorisation des déchets plastiques
Previous Image
Next Image

info heading

info content

A partir de 2004, une unité de compostage de la matière organique des ordures ménagères a été mise en place à Mahajanga. Les ordures collectées comportent une importante proportion de sachets plastiques plus ou moins propres. Aussi, plusieurs réflexions sur les valorisations possibles de ces plastiques ont été menées (recyclage sous forme de résine, utilisation comme combustible, fabrication de pavés à base plastique…)
Aujourd’hui Mahajanga produit de manière industrielle différents types d’éléments de construction à partir des sacs plastiques contenus dans les ordures ménagères. Il s’agit de pavés autobloquants pour un usage piétonnier ou routier, de briques et de parpaings.

Actuellement Madacompost est lancé dans une production industrielle de 100 m² de briques par semaine pour une fabrication de latrines